Le couloir, cet espace longtemps considéré comme un simple point de passage voire pire, comme un cagibi à forme oblongue, renferme pourtant en lui un potentiel design non négligeable. Préférez-le coloré, fonctionnel ou minimaliste, dans tous les cas, ne le laissez plus dans l’ombre. Découvrirez quelques conseils pour bien vous y prendre…

Non point que votre couloir ne puisse contenir aucun espace de stockage ; les couloirs suffisamment larges pourront effectivement supporter l’aménagement de rangements, mais attention, il n’est pas question d’y entasser les objets pêle-mêle sans foi ni loi ! Les étagères encastrables sont une bonne solution, à condition de les conserver en ordre, tout autant que les porte-manteaux, ou pourquoi pas les étagères façon échelle. Un petit vide-poche à personnaliser selon vos goûts s’avèrera fort utile.

Tapissez vos murs de cadres ou de photos pour personnaliser votre espace, mais le plus important reste tout de même l’apport de lumière par l’application sur les murs de couleurs claires et pastel, car le couloir n’est généralement pas la pièce la plus privilégiée côté luminosité.

Si vous aimez jongler avec les couleurs, amusez-vous à peindre les portes donnant sur votre couloir (le must – avec les tours de porte), voire même peindre chacune d’entre elles d’une autre couleur. Les couleurs mat et profondes sur les murs apportent quant à elles une petite touche rétro. Pensez à recycler de vieux meubles et tapis ou allez carrément les chiner chez l’antiquaire. Une petite console, un guéridon, un buffet, un chariot ou encore un vieux fauteuil ont la capacité de transformer en un clin d’œil l’aspect de votre couloir.

Côté éclairage, vous pourrez, selon vos préférences et au gré de votre imagination, choisir une rangée de spots, des appliques, des plafonniers ou des suspensions qui répondront à vos exigences techniques et harmoniseront l’ensemble.